« Durelle (2003) » sur le réseau national de Radio-Canada?

Cette opinion avait été publiée dans l’opinion du lecteur de l’Acadie Nouvelle (Quotidien francophone du Nouveau-Brunswick, Canada) en décembre 2004. Depuis la sortie du film documentaire intitulé « Durelle » en 2003, Radio-Canada l’a seulement diffusé en région Atlantique : Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve-Labrador. Une copie de cette opinion avait également été envoyée le 22 décembre 2004 à Robert Rabinovitch, Président-directeur général de CBC/Radio-Canada :

La lutte perpétuelle

À l’automne 2003 et 2004, Radio-Canada a présenté en Atlantique seulement le documentaire au sujet du boxeur acadien de renommée internationale, Yvon Durelle, ce héros des années 1950. Intitulé Durelle, il semble que ce documentaire n’était pas d’intérêt national et ne méritait pas qu’on le diffuse d’Est en Ouest. Il faut croire que Radio-Canada ne croit pas nécessaire de faire connaître la culture acadienne au reste de la francophonie canadienne.

Que faire pour que l’expression de la culture acadienne arrive plus souvent aux francophones à l’Ouest de l’Atlantique ? Radio-Canada pourrait le faire en diffusant au niveau national Durelle et d’autres productions, notamment Les larmes du lazaret et Tintamarre. De toute évidence, Radio-Canada privilégie les témoignages des Québécois dirigés vers la collectivité de la francophonie canadienne, plutôt que l’inverse. Il n’est pas nécessaire d’attendre de grands événements tels le Congrès mondial acadien et le 400e de l’Acadie pour montrer notre culture.

Dans son rapport annuel 2003-2004, Radio-Canada rappelle son mandat de « … refléter la diversité canadienne… » ; à mon avis la culture acadienne est reflétée sur un gros miroir à l’intérieur de la région Atlantique. À toute fin pratique, Radio-Canada contribue à maintenir l’Acadie dans un repli narcissique. Faudra-t-il passer par la majorité anglophone pour exprimer la culture acadienne comme dans le cas de One Night in Acadie ? À l’heure actuelle, je crains que le réseau CBC, ou autres, ne diffuse Durelle au niveau national avant que sa contrepartie francophone ne lui trouve un créneau.

Robert Richard
Robertville (Nouveau-Brunswick)
506-783-9004.

Fallait-il attendre le décès d’Yvon Durelle pour diffuser « Durelle » sur le réseau national de Radio-Canada? « Durelle » est actuellement dans l’horaire de programmation de la chaîne thématique 24 heures « The Fight Network ». Voici des statistiques sur la fréquentation des visiteurs sur YvonDurelle.com.

YvonDurelle.com n’est aucunement propriétaire ou responsable du contenu des sites et des hyperliens externes. YvonDurelle.com is not the owner or responsible for the content of external sites and hyperlinks.

Leave a Reply